Conférences

What do children bring to language learning ?

Elena Lieven (Psychology, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, Leipzig (Allemagne) ) et Susan Goldin-Meadow (Psychology, University of Chicago, IL (USA) ) donneront une conférence pour l’ISC le 1er novembre 2006 de 14h00 à 17h00 avec pour titre “What do children bring to language learning ?” et sur un format de “Dialogues” : chaque participant présentera son approche du problème cible, puis identifiera ses points de divergence avec l’autre participant, ouvrant vers un “dialogue” entre les deux participants puis entre ces deux participants et le public.

Cette conférence aura lieu en salle SH-2800 (Pavillon Sherbrooke, 200, rue Sherbrooke Ouest, Métro place des Arts) ; elle sera comme de tradition suivie d’un cocktail où pourront se prolonger les discussions.

A high quality DVD format version is available upon request.

Retour

Journée d’études en sociolinguistique

Dans le cadre de la journée d’études en sociolinguistique du 24 août 2006 organisée par le département de linguistique et de didactique des langues et l’Institut des Sciences Cognitives, William Labov

(Department of Linguistics, University of Pennsylvania, PA, USA) donnera une conférence intitulée : “Duration : restoring the status of a neglected parameter” (EDIT : le tittre final de la conférence est :”Locating the truly critical period : the age peak in apparent time.”)

Cette conférence aura lieu à 16h en salle DS-R510, mais vous êtes cordialement invités à l’ensemble des présentations de la journée.

D’autres informations concernant cette journée seront mises en ligne au fur et à mesure. Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements, vous pouvez contacter Lucie Ménard ou Guillaume Chicoisne.

Retour

COGNITIO 2006 – August 19-21 2006 – Montreal

COGNITIO 2006

Au-delà du cerveau : la cognition incarnée, située et distribuée
Beyond the brain : embodied, situated & distributed cognition
19-21 août/august 2006, Montréal. Building R, room R-M510

Three days of interdisciplinary conference with researchers in psychology, cognitive science, linguistics, computer science, philosophy and neuroscience.

Keynote speakers :
Michael Anderson, University of Maryland, USA : “Action-grounded Cognition : Evolution, Embodiment and the Nature of the Mind”
Pierre Poirier, UQAM, Canada : “Terms of embodiment”


Benoit Hardy-Vallée – Nicolas Payette Organizers.

Infos, schedule, contact : http://cognitio.uqam.ca

Retour

Bodies and Souls

Paul Bloom, de l’université Yale à New Haven donnera le 5 Mai 2006, de 15h30 à 17h une conférence en salle des boiseries (J-2805) intitulée “Bodies and Souls”.

Cette conférence sera basée sur le livre “Descartes’ baby. How the science of child development explains what makes us human” et l’article “Is God an accident”.

Téléchargez cette conférence (en anglais) :

Une version DVD haute qualité est disponible sur demande.

Download this conference (English) :

A high quality DVD format version is available upon request.

Retour

Le développement des fonctions attentionnelles chez l’enfant et l’adolescent : du normal au pathologique

Pierre Laporte (Psychologie, Service de pédiatrie, Centre Hospitalier Général, Périgueux (France) ), Michel Pépin (École de Psychologie, Université Laval), Marie-Claude Guay (Psychologie, UQAM ) et Nicole Chevalier (Kinanthropologie UQAM), donneront le Jeudi 27 avril 2006 de 14h00 à 16h30 en salle DS-1950 une conférence intitulée “Le développement des fonctions attentionnelles chez l’enfant et l’adolescent : : du normal au pathologique”.

Les docteurs Pierre Laporte et Michel Pépin donneront leur conférence de 14h00 à 15h30, suivi d’une intervention d’une heure de Marie-Claude Guay et Nicole Chevalier.

Dr Pierre Laporte présentera un état de la question relatif au développement des fonctions attentionnelles et proposera une réflexion épistémologique sur la notion de normal et de pathologique en s’appuyant sur la problématique du TDAH. Il élaborera sur la distinction TDA-HI et TDA. Il présentera ensuite, avec la collaboration du Dr Michel Pépin, les résultats d’une recherche collaborative sur ce développement, avec l’Université Laval en 2004-2005. Les auteurs préparent un article de présentation des résultats de cette recherche dont certains semblent très intéressants. Par la suite, Dr Marie-Claude Guay, qui a rédigé deux chapitres de livre avec Dr Laporte, présentera les limites de la démarche classique d’évaluation diagnostique dans le TDAH et comment le psychologue (neuropsychologue) peut contribuer à augmenter la valeur prédictive du diagnostic de TDAH. Enfin, Dr Nicole Chevalier, qui dirige un collectif d’auteurs sur le TDAH, présentera les résultats d’une recherche en collaboration avec Dr Laporte, sur l’impact d’un programme de remédiation neurocognitive et métacognitive sur les fonctions exécutives et motrices de l’enfant d’âge préscolaire. Les auteurs préparent un article de présentation de ces résultats.

Notice biographique

Pierre Laporte, PhD, est psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie. Il s’inscrit dans une pratique de praticien-chercheur en évaluation – rééducation neuropsychologique auprès d’enfants et adolescents présentant des troubles neurodéveloppementaux ainsi qu’auprès d’enfants et adolescents DMC.

, Ph.D., professeur-chercheur à l’École de psychologie, Université Laval ; courriel : michel.pepin@psy.ulaval.ca

, Ph.D, professeure au département de psychologie, Université du Québec à Montréal et chercheure à la Clinique des Troubles de l’Attention – Hôpital Rivière – des -Prairies – Montréal ; tél. : (514) 987-3000, poste 4471, courriel : guay.marie-claude@uqam.ca.

Nicole Chevalier, Ph.D., professeure au département de kinanthropologie et chercheure au laboratoire de psychomotricité de ce département ; chercheure associée à l’Institut des Sciences Cognitives et à l’Institut Santé et Société, Université du Québec à Montréal.

Retour

Modules, Genes and Evolution : What Have We Learnt From Developmental Disorders ?

“Modules, Genes and Evolution : What Have We Learnt From Developmental Disorders ?”
Par Annette Karmiloff-Smith
Head, Neurocognitive Development Unit
Institute of Child Health
London

Madame Karmiloff-Smith donnera sa conférence en anglais le Lundi 3 avril 2006 en salle DS-1950, à partir de 16h.

Download this conference (English) :

  • audio (mp3)
  • video for iPod

A high quality DVD format version is available upon request.

Retour

From brain-computer-interfaces for communication and paralysis to self-regulation of behavior and cognition

Niels Birbaumer de l’Institute of Medical Psychology and Behavioral Neurobiology, Eberhard-Karls-University of Tübingen, (Allemagne) donnera le Vendredi 10 mars 2006 de 15h00 à 18h00 une conférence intitulée From brain-computer-interfaces for communication and paralysis to self-regulation of behavior and cognition au DS-1950.

Retour

Isolating Languages and Associational Semantics : A Cross-Linguistic Experiment

David Gil, de l’Institut Max Planck, à Leipzig, présentera la conférence suivante, au DS-1950, de 12h45 à 14h :

In a series of publications, I have argued that Riau Indonesian exhibits a number of syntactic and semantic features that characterize it as typologically exceptional. The question arises whether Riau Indonesian is truly exceptional, or whether its apparently exceptional properties are a mere artefact of a particular descriptive approach. In order to answer this question, it is necessary to compare Riau Indonesian to other languages through the same eyes, using the same objective and rigorous yardsticks. This paper proposes one such yardstick, in the form of a psycholinguistic experiment designed to elicit truth-value judgments in different languages.

At the heart of the semantic analysis of Riau Indonesian is the claim that when two expressions X and Y with meanings P and Q respectively are combined, the meaning of the collocation X Y is derived from that of its constituent parts by means of the association operator, A (P, Q), which says that the meaning of X Y is associated in an unspecified way with the meanings of X and Y respectively. For example, if ayam means ’chicken’ and makan means ’eat’, ayam makan means A ( CHICKEN, EAT ), or anything that has to do in some way with ’chicken’ and with ’eat’. In particular, the semantic representation A ( CHICKEN, EAT ) lacks any specification of thematic roles : the chicken could assume the role of agent, patient, or whatever might make sense in the context of the utterance.

This paper presents the results of an experiment designed to measure, objectively across a variety of languages, the availability of apparently associational interpretations : interpretations that appear to be obtainable from the association operator without reference to thematic roles or other semantic categories. Two kinds of apparently associational interpretations are sought : (a) those in which what looks like a bare noun preceding a bare verb is interpreted as the patient (rather than the agent) ; and (b) those in which what looks like a bare noun in construction with a bare verb is interpreted as an oblique argument or even a non-argument (in the absence of prepositions or other such markings). The experiment presents subjects with a sentence in the target language and two pictures ; subjects are asked which of the two pictures is best described by the sentence. The experiment is ongoing ; as of August 2005, over 1000 subjects in a dozen languages had been tested. While non-isolating languages have near-zero availability of apparently associational interpretations, isolating SVO languages generally allow apparently associational interpretations to some extent, thereby setting such languages apart from most others. However, amongst themselves, isolating SVO languages exhibit substantial cross-linguistic variation with respect to the availability of apparently associational interpretations. In this regard, the position of Riau Indonesian amongst isolating SVO languages is not exceptional : it falls in the mid range of Malayic languages, and in the mid-range of other isolating languages, in fact with substantially lower availability of apparently associational intepretations than other West Malayo-Polynesian languages such as Minangkabau and Sundanese.

Consultez le résumé au format MSWord/OpenOffice

Retour

Institut des sciences cognitives

Fondé en 2003, l'Institut des Sciences Cognitives de l'UQAM vise à favoriser la recherche et le développement de compétences dans le domaine des sciences cognitives, à en partager les connaissances, à faciliter les échanges interdisciplinaires et à animer la communauté locale.

Coordonnées

Institut des sciences cognitives
Local DS-4202
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7