• Bannière #6 de l'Institut des sciences cognitives

Non classé

Cognition et design de l’environnement

Cognition et design de l’environnement /
Cognition and Environmental Design

Une journée d’étude s’adressant aux chercheur-e-s, aux professionnel-le-s, aux gestionnaires publics et privés, aux intervenant-e-s des milieux industriels et gouvernementaux ainsi qu’aux étudiant-e-s intéressé-e-s à discuter des avantages de combiner l’expertise et les connaissances en sciences cognitives à celles liées au design de l’environnement. Ayant lieu le 6 décembre 2019 à la maison Shaughnessy du Centre Canadien d’Architecture, la journée se déroulera comme suit : programme
A workshop for researchers, professionals, public and private managers, industry and government stakeholders as well as students interested in discussing the benefits of combining cognitive sciences expertise and knowledge to that of environmental design. Taking place on December 6, 2019 at Shaughnessy House of the Canadian Center for Architecture, the day is organized as follows: program

Parce que certains de nos invité-e-s ne maîtrisent pas le français et pour favoriser un échange hors frontières lors de la webdiffusion, la journée se déroulera en anglais. Il sera néanmoins possible de poser vos questions et/ou d’intervenir en français. Pour accéder à la salle et prendre part à la discussion, veuillez vous inscrire (c’est gratuit !). Les places sont limitées. / The workshop will be conducted in English. To access the room and take part in the discussion please register (it’s free !) as seats are limited: https://cognition-and-environmental-design.eventbrite.com 

L’événement sera webdiffusé ici / The event will be webcast here.

_______

Présentateur-trice-s / Keynote speakers :

Hugo Spiers (Institute of Behavioural Neuroscience, University College London, UK). Hugo Spiers est professeur de neuroscience cognitives au département de psychologie expérimentale de l’University College London et directeur du laboratoire de cognition spatiale de l’UCL. Lui et son équipe étudient l’influence que le rappel du passé, la navigation dans le présent et la conception de l’avenir ont sur la mécanique cérébrale qui engendre notre représentation de la réalité. / Professor of Cognitive Neuroscience in the Department of Experimental Psychology at University College London Hugo Spiers is the director of the UCL Spatial Cognition Lab which explores how our brain represents the world and allow us to recall the past, navigate the present and imagine the future. His research team combine brain imagining of humans navigating virtual environments, mass online assessment with apps, GPS tracking in wild, and the study of neural population dynamics in rats exploring mazes.

Andrea Jelić (Brain, Body, Architecture Research, Aalborg University, DK). Andrea Jelić est architecte et chercheuse postdoctorale au département d’architecture, de design et de technologie des médias de l’université d’Aalborg, au Danemark. Ses recherches portent sur l’exploration de la nature de l’expérience architecturale à partir des perspectives intégrées de l’architecture, des sciences cognitives incarnées et de la phénoménologie. / Andrea Jelić is an architect and postdoctoral researcher at the Department of Architecture, Design and Media Technology, at Aalborg University, Denmark. Her research focuses on exploring the nature of architectural experience from the integrated perspectives of architecture, embodied cognitive science, and phenomenology. She has published articles in this emerging interdisciplinary field in architectural and scientific journals, and guest lectured at international conferences and workshops in USA and Europe. Dr Jelić is an Advisory Council member of ANFA and a faculty member in the master program “Neuroscience applied to architectural design” at IUAV University of Venice.

Alberto Pérez-Gómez (McGill University, CA). Professeur d’histoire de l’architecture à l’Université McGill, Alberto Pérez-Gómez a enseigné l’architecture en Europe et aux États-Unis et a été directeur de la School of Architecture de l’Université Carleton. Ses recherches s’inspirent de l’expérience phénoménologique et incarnée de l’architecture et étudient ses aspects performatifs et narratifs. / Alberto Pérez-Gómez is the Bronfman Professor of Architectural History at McGill University, where he has been teaching since 1987. He previously taught architecture in Europe and the United States, and was Director of the Carleton University School of Architecture. His research takes as its core the phenomenological and embodied experience of architecture, and investigates its performative and narrative aspects. His books include Architecture and the Crisis of Modern Science (MIT Press, 1983), Polyphilo (MIT Press, 1992), Architectural Representation and the Perspective Hinge (with Louise Pelletier, MIT Press, 1997), Built upon Love (MIT Press, 2006), and most recently Attunement (MIT Press, 2016) on questions of atmosphere, and Timely Meditations (RightAngle Intl., 2016), a collection of essays in two volumes.

Organisé par / organised by :

Pierre Poirier, professeur
Département de philosophie / Institut des sciences cognitives
Université du Québec à Montréal

Natalie Bouchard, étudiante-chercheure
Département de philosophie / Institut des sciences cognitives
Université du Québec à Montréal
www.natalieb.ca

Merci à nos partenaires / Thank you to our partners :

Si cette initiative vous intéresse, merci de considérer faire un don au projet : https://100millions.uqam.ca/don-en-ligne/fondation-de-l-uqam-48 (cliquez sur le signe plus à côté de « Sciences humaines », dans l’encadré à côté de « Fonds de l’Institut des sciences cognitives » inscrivez le montant que vous désirez donner et compléter avec vos informations après avoir cliqué sur le bouton « Étape suivante » en bas.) Un reçu de charité vous sera émis. / Please consider a tax-deductible donation to the project: https://100millions.uqam.ca/don-en-ligne/fondation-de-l-uqam-48 (click on the plus sign next to “Sciences humaines, ” enter the amount that you want to give in the box next to “Fonds de l’Institut des sciences cognitives” and complete with your informations after clicking the button “Étape suivante” at the bottom.) A charity receipt will be issued to you.

Soutenance de thèse de Ngoc Tan Le – 7 novembre

Soutenance de thèse de

Ngoc Tan Le
étudiant au doctorat en informatique cognitive

Traduction automatique pour une paire de langues peu dotée

Jeudi 7 novembre 2019
13 h 30
Salle PK-2265

Résumé :
Durant ces dernières décennies, le Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN) a sans nul doute fait des progrès considérables sur le plan de la diversité des outils linguistiques mis à la disposition de la communauté et celui de la qualité des résultats obtenus.  Néanmoins, ces progrès sont, jusqu’à une date récente, restés limités à un nombre relativement restreint de langues, majoritairement occidentales.

Les langues peu dotées, ou langues-π, langues moins bien informatisées que les grandes langues véhiculaires (l’anglais, l’espagnol, le français, etc.), souffrent du manque de ressources linguistiques dont les corpus parallèles, ressources importantes pour le développement de systèmes de TALN, notamment les systèmes de traduction automatique, et ainsi présentent plusieurs défis dans le domaine du TALN.

Ce projet de recherche se concentre sur la paire de langues peu dotée français-vietnamien afin de développer un système de traduction automatique performant tout en se focalisant sur la reconnaissance des entités nommées et leurs translittérations.  En premier, une analyse théorique, du point de vue cognitif, est abordée sous l’angle des théories de la linguistique et de la traduction.  Par la suite, du point de vue informatique, l’objectif principal de notre projet de recherche consiste à proposer une méthode originale et fiable ainsi que des solutions aux problèmes rencontrés lors de la traduction automatique des entités nommées.  Aussi, nous déterminons les sous-objectifs de ce projet de recherche, dont la reconnaissance des entités nommées pour la langue vietnamienne et également la tâche de la translittération des entités nommées bilingues pour la paire de langues français-vietnamien.  En plus des approches statistiques, nous adaptons l’approche d’apprentissage profond (en anglais, deep learning) au sein de nos différents systèmes afin d’améliorer davantage la qualité et l’efficacité de la traduction automatique des entités nommées.  Les contributions à la traduction automatique et à la translittération automatique des entités nommées bilingues ont permis non seulement de réduire le taux des mots hors vocabulaires, mots non traduits et/ou incorrectement traduits, mais aussi d’améliorer la qualité du système de la traduction automatique.

Jury d’évaluation :
Yllias Chali, professor, department of mathematics and computer science, University of Lethbridge, Alberta (membre externe)
Grégoire Winterstein, UQAM, département de linguistique (membre interne)
Vladimir Makarenkov, UQAM, département d’informatique (membre interne et président du jury)
Fatiha Sadat, UQAM, professeur au département d’informatique (directrice de recherche)
Lucie Ménard, UQAM, professeur au département de linguistique (codirectrice de recherche)

Félicitations à Mylène Legault, membre junior de l’ISC, qui figure parmi les lauréates 2019 de la bourse Vanier

Les doctorantes Laetitia Mélissande Amédée, Ariane Godbout, Mylène Legault et Violette Loget figurent parmi les lauréats 2019 de la bourse Vanier. Les candidats à ce programme de bourses, dont la valeur est de 50 000 dollars par année pendant trois ans, sont sélectionnés selon trois grands critères: l’excellence du dossier académique, le potentiel de recherche et les compétences en leadership.

Les quatre Uqamiennes ont obtenu une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) – les deux autres organismes subventionnaires de la bourse Vanier étant les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).

Lire la suite, dans Actualités UQAM, 11 juin.

La professeure Lucie Ménard, membre de l’ISC, est récompensée pour ses travaux portant sur le développement de la parole chez les enfants

La professeure du Département de linguistique Lucie Ménard a obtenu le Ian Gordon Fellow Award. Décerné par l’Université Victoria de Wellington, en Nouvelle-Zélande, ce prix annuel récompense un chercheur pour ses travaux exceptionnels dans un domaine de la linguistique.

Lire la suite dans l’Actualité UQAM du 1er août

Institut des sciences cognitives

Fondé en 2003, l'Institut des Sciences Cognitives de l'UQAM vise à favoriser la recherche et le développement de compétences dans le domaine des sciences cognitives, à en partager les connaissances, à faciliter les échanges interdisciplinaires et à animer la communauté locale.

Coordonnées

Institut des sciences cognitives
Local DS-4202
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7