Non classé

26 avril – Conférence ISC NeuroQAM: From Neural Networks to Social Networks: Biopsychosocial factors related to cognition in multiple sclerosis

Conférencière: Vicky Leavitt,
Professor of Neuropsychology
Director, Multiple Sclerosis Cognitive Neuroscience Laboratory
Department of Neurology
Columbia University Medical Cen Columbia University Director, Multiple Sclerosis Cognitive Neuroscience Laboratory
Department of Neurology
Columbia University Medical Cen Columbia University

14h00, au local SU-1550 (Pavillon Adrien-Pinard, 100 Sherbrooke ouest)

Cette conférence sera suivi d’un vins et fromages

En partenariat avec NeuroQAM

NeuroQAM

24 mai – Conférence ISC : Les sciences cognitives ont-elles des obligations éthiques spécifiques ?

Résumé
Comme toute science, les sciences cognitives soulèvent des problèmes éthiques, notamment à cause de leurs applications potentielles dans une variété considérable de domaines. L’éthique des sciences cognitives a-t-elle pour autant quelque chose de particulier ? On montrera que c’est le cas.

Conférencier invité :
Daniel Andler, professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.

Daniel Andler a d’abord été mathématicien, spécialiste de théorie des modèles (une branche de la logique) ; il a enseigné les mathématiques à Paris 7 et dans d’autres universités pendant une vingtaine d’années. Il s’est ensuite orienté vers la philosophie des sciences, en se spécialisant dans les sciences cognitives. Il a enseigné successivement à Lille, à Nanterre et à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), où il a créé l’unité de recherche « Sciences, normes, décision ». Il est aujourd’hui professeur émérite et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. À l’École normale supérieure, il a fondé en 2001 et dirigé le Département d’études cognitives (promu « Labex » en 2011 sous l’intitulé Institut d’études de la cognition [IEC]). En 2006, il a créé le Groupe Compas, un think tank consacré aux rapports entre éducation, cognition et nouvelles technologies. Il a été élu à l’Académie des sciences morales et politiques en décembre 2016. On trouvera quelques détails de son parcours ici.


Le vendredi 24 mai à 10h30
Numéro de local à venir.

12 avril – Conférence ISC-CRIA : Critical thinking about AI and explanation — A perspective on accomplishments, methodology, and emerging applications

Conférencier : William J. Clancey

William J. Clancey is a computer scientist whose research relates cognitive and social science in the study of work practices and the design of agent systems. At NASA Ames Research Center, he was Chief Scientist of Human-Centered Computing, Intelligent Systems Division (1998-2013); his team automated file management between Johnson Space Center Mission Control and the International Space Station. His studies relating people and technology include numerous field science expeditions from the Canadian High Arctic to Belize and Polynesia.  He is Senior Research Scientist at the Florida Institute for Human and Machine Cognition in Pensacola.

Short abstract
Using AI technology appropriately, improving it, and predicting its implications for society requires a scientific understanding of the relation between people and computer systems. When we anthropomorphize automated systems—describing them as exploring, judging, collaborating, etc.—we are claiming from the start what we have set out to do, as if we already have “expert systems” and “smart phones.” Relating “symbolic” and “deep learning” programs to scientific and engineering models enables us to appraise what we have accomplished and to develop “explainable AI” systems—tools that fit and complement how people think and work and remain under our control. Using examples from NASA applications, I show how modeling and simulating people’s practices enables a scientific design methodology that facilitates explanation and creates reusable frameworks.

Vendredi 12 avril, 10h30,
Salle R-M180 du Pavillon des Sciences de la gestion

INSCRIPTIONS


Conférence donnée en anglais
Affiche téléchargeable

11 avril – Séminaire DIC : Robotically mediated exploration undersea and on Mars: Work system design lessons for Explainable AI

Jeudi 11 avril, 10h30, local PK-5115 (Présentation en anglais)

Abstract
Using robotic systems operated from NOAA’s ship, the Okeanos Explorer, oceanographers are now able to explore the depths of Earth’s oceans, without leaving their homes. Unlike missions on Mars, undersea robots can be tele-operated, communicating without noticeable delay, and an international remote science team participates as the daily investigation unfolds. I conducted an ethnographic study during the American Samoa Expedition, focusing on how the two onboard scientists communicated with the remote scientists and the engineering team controlling the robots. What does their interaction reveal about explanation requirements for autonomous surveys of Mars or undersea on Europa? What kinds of explanations will unsupervised robots require from the scientists to conduct their journeys?  How do these future needs relate to research on “explainable AI” today?
Speaker :
William J. Clancey, PhD
Senior Research Scientist
Florida Institute for Human & Machine Cognition

Short bio: William J. Clancey is a computer scientist whose research relates cognitive and social science in the study of work practices and the design of agent systems. At NASA Ames Research Center, he was Chief Scientist of Human-Centered Computing, Intelligent Systems Division (1998-2013); his team automated file management between Johnson Space Center Mission Control and the International Space Station. His studies relating people and technology include numerous field science expeditions from the Canadian High Arctic to Belize and Polynesia.  He is Senior Research Scientist at the Florida Institute for Human and Machine Cognition in Pensacola.  Read more on William J. Clancey here https://billclancey.name/index.html

15 février – Conférence du CRIA : Attaquer les défis systématiques reliés à l’apprentissage avec des humains dans la boucle

Conférencier invité : François Chabot

François Chabot est un vétéran de l’industrie du jeu vidéo (Capcom) et du traitement de données à large échelle (Google). Il est le CTO de Age of Minds, une jeune entreprise fondée dans le but d’explorer les relations humain-machine dans un monde où ces dernières deviennent de plus en plus intelligentes.

Résumé
Les processus d’apprentissage machine utilisés en industrie tombent généralement dans le cadre de l’apprentissage hors-ligne basé sur de grandes bases de données ou sur des approches par renforcement utilisant des environnements simulés. L’intégration d’humains au sein de la boucle d’apprentissage au-delà de l’approvisionnement participatif présente des défis particuliers. Nous présenterons une vue d’ensemble de ces défis, ainsi que l’approche que nous prenons pour pouvoir les mitiger systématiquement.

Date     :          Vendredi 15 février 2019
Endroit :         Salle DS-1950 du Pavillon J.-A. De Sève
Heure   :          15h00

Nos membres – Entrevue avec François Richer : La peur, vous aimez cela ? Voilà pourquoi

La peur, vous aimez cela ? Voilà pourquoi

Les films d’horreur, les costumes effrayants et les histoires frissonnantes, il faut bien se l’avouer, beaucoup d’entre nous en raffolent. Mais que se passe-t-il exactement dans le corps lorsqu’il a peur ?

Comme toutes les autres émotions, la peur est un instinct, indique François Richer, professeur de neuropsychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). « C’est littéralement une série de réactions préprogrammées dans notre cerveau déjà à la naissance », précise-t-il. Lire la suite (Entrevue RadioCanada, 1er novembre 2018)

Nos membres – conférence de Dave Saint-Amour : Contaminants environnementaux – Menaces sur notre cerveau?

Le Coeur des sciences présente une conférence de Dave Saint-Amour, le 14 novembre.

Contaminants environnementaux – Menaces sur notre cerveau?

Pesticides, métaux, retardateurs de flamme : si ces contaminants environnementaux représentent un facteur de risque indéniable pour la santé, quels impacts ont-ils vraiment sur le fonctionnement du cerveau?

À quel point affectent-ils la mémoire, le quotient intellectuel ou les capacités d’apprentissage? Quels sont les autres facteurs de risque susceptibles d’en augmenter l’impact? Une invitation à faire le point et aussi la part des choses à partir de données scientifiques probantes.

Détails et inscription au Coeur des sciences

Institut des sciences cognitives

Fondé en 2003, l'Institut des Sciences Cognitives de l'UQAM vise à favoriser la recherche et le développement de compétences dans le domaine des sciences cognitives, à en partager les connaissances, à faciliter les échanges interdisciplinaires et à animer la communauté locale.

Coordonnées

Institut des sciences cognitives
Local DS-4202
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7