Bannière Institut des sciences cognitives Institut des sciences cognitives

Résultats du concours 'Bourses de diffusion de la recherche'

Nouvelles

FÉLICITATIONS AU GAGNANTS DES BOURSES DE DIFFUSION DE LA RECHERCHE!!

Annie Bergeron, étudiante à la maîtrise en linguistique participe au Congrès annuel de l'Association canadienne de linguistique appliquée qui se tient du 3 au 5 juin à Victoria. Elle présente une communication qui a pour titre 'Niveau d'acculturation, compétences langagières et prononciation en L2: quels liens?

Résumé de la présentation d'Annie Bergeron 

Anne Cloutier, étudiante à la maîtrise en philosophie, concentration en sciences cognitives, participe au colloque international "Les questions vives en éducation et formation" qui se tient du 5 au 7 juin, à Nantes, France. Elle présente une communication ayant pour titre  Expérience d'accompagnement et de formation aux communautés de recherche en philo-sciences dans le cadre d'un projet de partenariat et de collaboration entre le milieu scolaire et l'université.

Résumé de la présentation d'Anne Cloutier 

Karl Szymoniak, étudiant au doctorat en linguistique participe à la 11ème International Conference on Theoretical Issues in Sign Language Research  qui aura lieu du 10 au 13 juillet à Londres, Angleterre. Il présentera une communication ayant pour titre Body shifts and head tilt in three sign languages: American Sign Languages, French Sign Language and Quebec Sign Language.

Résumé de la présentation de Karl Szymoniak 

 

Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans leur participation à ces activités scientiques,

L'équipe de l'ISC

Résumé de la présentation d'Annie Bergeron:

Lors du Congrès annuel de l’Association canadienne de linguistique appliquée qui s’est tenu en collaboration avec le Congrès des Sciences humaines à Victoria du 3 au 5 juin 2013, j’ai eu la chance de présenter les résultats obtenus dans le cadre de mon mémoire de maîtrise. Pour mon mémoire, je me suis intéressé au modèle de l’acculturation de Schumann (1986) selon lequel le succès d’un apprenant d’une L2 (langue seconde) dépend de la distance psychologique et sociale d’un individu par rapport au groupe parlant la langue cible. Dans le cadre de mon étude, j’ai voulu vérifier auprès d’une population latino-américaine vivant à Montréal si des liens seraient observés entre leur niveau d’acculturation, leur compétence langagière et leur prononciation en L2. Pour ce faire, 31 participants adultes provenant de la Colombie et du Venezuela ont répondu à un questionnaire portant sur l’acculturation (Ryder et coll., 2000) adapté au contexte québécois ainsi qu’à un questionnaire socio-démographique. Leur prononciation en français langue seconde a été mesurée au moyen d’une tâche de lecture de cinq phrases et leur compétence langagière, à l’aide d’une entrevue. J’ai ainsi présenté mes résultats au regard des études antérieures et des implications pour le développement des L2 et pour la recherche. Je suis très fière d’avoir pu prendre part à ce grand événement qui réunit plus de 6000 congressistes et tiens donc à remercier chaleureusement l’Institut des sciences cognitives pour leur soutien financier.