BOURSES DE DIFFUSION DE LA RECHERCHE

Nouvelles

Les gagnantes des bourses de diffusion de la recherche pour le premier concours de l'année sont Sonia Marcone, candidate au doctorat en psychologie et Othalia Larue, candidate au doctorat en informatique cognitive. 


Sonia Marcone a participé ce printemps à la 11th International Conference on Alzheimer’s and Parkinson’s Diseases. Voici un résumé du congrès et de sa présentation:

Du 6 au 10 mars dernier, la 11th International Conference on Alzheimer’s and Parkinson’s Diseases (AD/PD 2013) a eu lieu à Florence, Italie. Lors de cette conférence, de nombreux professionnels de la santé à travers le monde se réunissent dans l’objectif de révéler des découvertes empiriques et cliniques par rapport au diagnostic, à la prévention et au traitement des maladies neurodégénératives. Portant un intérêt particulier sur les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, le programme scientifique de cette année était composé de plusieurs symposiums ainsi que de présentations affichées portant sur des thèmes précis comme l’épidémiologie, les observations en pathophysiologie, les techniques d’imagerie cérébrale, le diagnostic précoce des symptômes cognitifs, les traitements pharmacologiques et thérapeutiques ainsi que la prévention (ex. : la nutrition) par rapport à ces maladies. Doté d’une grande diversité dans les sujets abordés ainsi que de la présence de professionnels multidisciplinaires, ce congrès dynamique offre un milieu riche en informations innovatrices dans le domaine des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

C’est dans le cadre de ce congrès que j’ai partagé, sous forme d’une présentation affichée, une partie de mon projet de thèse doctoral portant sur la mémoire prospective (MP) dans la maladie de Parkinson et le trouble comportemental en sommeil paradoxal (TCSP). Les résultats préliminaires montrent un déficit isolé de la composante prospective de la MP, mais la préservation de la composante rétrospective de la MP auprès des patients ayant la maladie de Parkinson et des patients ayant un TCSP idiopathique, particulièrement chez ceux ayant également un trouble cognitif léger concomitant. La performance de ces derniers sur une tâche de MP expérimentale se distinguait des patients n’ayant pas de trouble cognitif léger concomitant et des sujets témoins.

Je voudrais remercier l’Institut des sciences cognitives de l’Université de Québec à Montréal pour leur aide financière à la participation du congrès AD/PD 2013.

Sonia Marcone

Candidate au doctorat Ph.D Recherche/Intervention en neuropsychologie

Othalia Larue a participé l'automne dernier à la conférence BICA (Biologically Inspired Cognitive Architecture) qui s'est déroulée à Palerme, Sicile. Cette conférence rassemble des chercheurs qui s’intéressent à la problématique BICA: créer un équivalent computationnel à l'esprit humain par une meilleure compréhension à un niveau biologique/cérébrale de son fonctionnement.
Voici un résumé de sa présentation:
Dans le cadre de cette conférence, nous avons présenté le papier "Emotional emergence in a symbolic dynamical system".  Nous y présentons un outil de simulations cognitives, une architecture implémentant sur une plateforme multi-agent une théorie des processus duaux: le framework tripartite de Stanovich. Le framework tripartite fournit une explication neurologiquement plausible de la manière dont un comportement adaptatif et délibératif émerge de l'interaction de trois ensemble de processus: rapidité et sensibilité au contexte (esprit autonome), contrôle cognitif (esprit algorithmique), délibération (esprit réflexif).  L'architecture a été augmenté d'un système de contrôle diffus inspiré du système de neuromodulations humain qui sous tend le comportement émotionnel de notre système. Grâce à l'implémentation de cette composante physiologique, nous pouvons implémenter un modèle émotionnel d'après la théorie de la conceptualisation située des émotions de Lindquist et al. (2011).
La présence de neuromodulations dans notre système permet d'implémenter deux aspect importants des émotions: cognitifs et sémantique. Les émotions dans notre système sont sémantiques d'une part: la carte conceptuelle qui constitue l'esprit autonome du système contient des mots émotionnels qui sont liés aux autres mots en fonction de leur valence émotionnelle; et elles sont cognitives d'autres part: les neuromodulations (qui sont liés au émotions de manière bidirectionnel dans notre système)  modulent le flux d'informations échangés entre les différentes organisations d'agents (qui constituent des parallèles fonctionnels aux structures cérébrales humaines). Nous illustrons dans ce papier  l'émergence d'un état émotionnel (composantes sémantiques et cognitives) à l'aide d'une tâche de Stroop Émotionnel.

Je remercie l’Institut des sciences cognitives de l’Université de Québec à Montréal pour leur aide financière à la participation à la conférence BICA 2012.